Le Sud du pays (épisode III)

Le Sud du pays (épisode III)

30 août 2022 0 Par Gilles

Pour cette dernière partie du voyage, nous traversons tout le pays du Nord au Sud avec comme destination finale Sarandra, une station balnéaire voisine de la Grèce. L’île de Corfou est toute proche, seul un bras de mer sépare les deux pays. Mais avant la plage direction Berat et ses jolies maisons disposées en escalier à flanc de falaise et surmonté de sa citadelle.

Suivant notre petit train de sénateur, nous visitons un site archéologique romain majeur, la cité antique d’Apollonia. Comme à l’accoutumée, une fois l’entrée payée, la visite est très libre et le site s’étend sur plusieurs hectares. Les ruines présentées sont assez remarquables, on y trouve un temple consacré à Apollon, un amphithéâtre et divers bâtiments. Les touristes sont peu nombreux et la visite est très agréable. De plus, on peut visiter un petit ensemble monacal qui regroupe le musée ainsi qu’une petite église. Le musée présente les statues et autres artéfacts découverts sur le site. Nous profitons de l’endroit pour nous désaltérer et nous restaurer avant de reprendre la route pour Berat.

Petit à petit, l’ambiance change, le pays devient plus touristique, on croise des autobus, des voitures étrangères. Les visiteurs sont nombreux, les boutiques de souvenirs et les restaurants font vivre la région. On perçoit la proximité et l’influence de la Grèce.

Ceci étant dit, la ville mérite vraiment le détour et d’y consacrer une journée de visite. Si vous êtes courageux, montez à la citadelle à pied. La route grimpe et atteint des pourcentages vraiment impressionnants. On sent littéralement les mollets chauffer. Une fois en haut, la citadelle domine la vallée. Là aussi elle est étendue de plusieurs hectares. A notre grande surprise, le site est encore occupé par des habitants. C’est un petit village au cœur de la ville qui forme une petite communauté. Elle paraît comme retranchée derrière ses hauts remparts. Ici aussi la visite est très libre et c’est un privilège de pouvoir explorer ces ruines.

Comme nous avons le temps, nous irons dans l’arrière-pays vers le canyon d’Osumi. La route est dans un état très correct mais les virages et différents lacets nous obligent à la plus grande prudence. Après deux heures de route, le chemin devient piste et il est compliqué d’avancer avec une voiture classique, mais quels paysages ! Les falaises à pic, les villages perchés et les ponts suspendus méritent que l’on s’y attarde. Le point d’orgue est le « Osumi Canyon viewing point », une plateforme qui surplombe le canyon.

Enfin nous prenons la route de Sarandra. C’est la dernière grande ville albanaise avant la frontière terrestre avec la Grèce. Au programme plage et farniente au bord de la mer Adriatique. Mais avant nous visitions un dernier site antique, un peu différent de la ville d’Apollonia car il est niché dans une forêt. Le parc national de Butrint pourrait directement sortir d’un tableau romantique. Les plans d’eau où se reflètent des ruines, les arbres et une ambiance un peu mystique participent à poser ce cadre.

Et c’est le long de la mer sous un coucher de soleil orangé que nous terminons ces vacances. L’Albanie restera une destination particulière, nous y retournerons avec plaisir aussi bien pour sa culture, ses paysages que pour son accueil sincère et authentique.